Existe-t-il un remède contre le syndrome de la guerre du Golfe ?

LifeGuido FR Forums Tips Existe-t-il un remède contre le syndrome de la guerre du Golfe ?

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #17999
    anonymous
    Participant

    Existe-t-il un remède contre le syndrome de la guerre du Golfe ?

    Quel est le traitement du syndrome de la guerre du Golfe ? Bien qu’il n’existe pas de traitement spécifique pour le syndrome de la guerre du Golfe, la recherche suggère qu’une approche appelée thérapie cognitivo-comportementale peut aider les patients présentant des symptômes non spécifiques à mener une vie plus productive en gérant activement leurs symptômes.

    Qui se qualifie pour la guerre du Golfe ?

    Cependant, pour être admissible aux prestations du «syndrome de la guerre du Golfe», vous devez recevoir un taux d’invalidité de 10% ou plus. Une cote de 30 pour cent ou plus vous donne droit à des prestations supplémentaires pour toute personne à charge vivant dans votre maison (par exemple, conjoint, enfants, parents à charge).

    Qu’est-ce que la maladie de la guerre du Golfe ?

    Le syndrome de la guerre du Golfe ou la maladie de la guerre du Golfe est un trouble chronique et multisymptomatique affectant les vétérans militaires de retour de la guerre du golfe Persique de 1990-1991. Un large éventail de symptômes aigus et chroniques y ont été associés, notamment la fatigue, les douleurs musculaires, les problèmes cognitifs, l’insomnie, les éruptions cutanées et la diarrhée.

    Combien de vétérans de la guerre du Golfe sont morts ?

    RÉSULTATS. Au total, 4 506 décès ont été recensés parmi les 621 902 vétérans de la guerre du Golfe. La cause du décès a été obtenue pour 4 268 (94,7 %) des vétérans du Golfe. Parmi les 746 248 anciens combattants non originaires du Golfe, 5 918 décès ont été identifiés et des informations sur la cause du décès étaient disponibles pour 5 575 (94,2 %).

    Quelles sont les maladies présumées de la guerre du Golfe ?

    Nous appelons ces maladies présumées… Si votre maladie ou état a été diagnostiqué dans l’année suivant la date de votre séparation

    • Brucellose.
    • Campylobacter jejuni.
    • Coxiella burnetii (fièvre Q)
    • Salmonelle non typhoïde.
    • Shigella.
    • Virus du nil occidental.
    • Paludisme (ou plus tôt dans certains cas)

    L’asthme est-il présomptif de la guerre du Golfe ?

    Le conseil refuse la connexion au service pour l’asthme La demande de Stewart pour une indemnisation liée au service en vertu de 38 USC § 1117 pour un MUCMI encouru pendant la guerre du golfe Persique. Dans sa décision, la Commission a estimé que parce que l’étiologie de l’asthme est « partiellement comprise », il ne pouvait pas être considéré comme un MUCMI.

    La maladie de Parkinson est-elle incluse comme maladie présumée ?

    Les conditions présomptives sont des maladies ou des handicaps que VA suppose automatiquement liés à l’exposition reconnue, ce qui signifie que l’ancien combattant n’a pas à fournir un «lien» médical ou un lien entre l’exposition toxique et l’état qui en résulte (dans ce cas, la maladie de Parkinson) .

    La myasthénie grave peut-elle être causée par l’agent orange ?

    Des preuves médicales crédibles indiquent que le vétéran a développé une myasthénie grave à la suite de son exposition à l’agent Orange alors qu’il servait au Vietnam. Des preuves médicales indiquent qu’une invalidité d’origine militaire, la myasthénie grave, a causé le décès du vétéran.

    Combien coûte l’invalidité totale de la VA ?

    Au 1er décembre 2020, les montants des prestations de taux d’invalidité VA sont les suivants : taux d’invalidité de 0 % : 0,00 $ par mois. Taux d’invalidité de 10 % : 144,14 $ par mois. Taux d’invalidité de 20 % : 284,93 $ par mois.

    Que se passe-t-il lorsque vous obtenez une invalidité de 100 VA ?

    Lorsqu’un ancien combattant est considéré comme 100 % cédulaire ou TDIU, VA accordera une police d’assurance de 10 000,00 $ et « renoncera » aux primes. Un critère VA stipule que vous devez avoir obtenu une « NOUVELLE » condition liée au service au cours des 2 dernières années pour être admissible. Il ne peut s’agir d’une aggravation d’une condition existante.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.